UNE NOUVELLE ÈRE ?

Une dénomination reconnue.

Le syndicat de défense des vins Nature’l créé en juillet 2019 a obtenu gain de cause : l’INAO (Institut national de l’origine et de la qualité) et la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont validé dénomination et label pour ces vins “différents”.

Clarté et obligations

“Les vins nature existent, des gens en font, d’autres en vendent et en boivent. Il fallait donc une définition”, explique Jacques Carroget, président du syndicat.

Les voilà donc reconnus à partir de vins bio et vendangés à la main, vinifiés sans intrant ni technique d’œnologie corrective, au-delà donc des “sans souffre” (aucun sulfite ajouté avant et pendant les fermentations, ajustement possible avant mise inférieur à 30mg/l et sous réserve d’une indication spécifique sur l’étiquette dédiée).

Le tout sera contrôlé et supervisable par les fraudes, les bouteilles pouvant porter une pastille “vin méthode nature” dédiée.

Reste à convaincre les producteurs (une cinquantaine seraient déjà adhérents), des tentatives (Vignerons S.A.I.N.S, association des Vins Naturels, …) ayant déjà échouées. Les acheteurs professionnels seront-ils au rendez-vous ? Quant aux consommateurs, face à un x-ième label, comment réagiront-ils ?

A suivre …

Syndicat de Défense des Vins Nature
9, rue André Brouard • 49105 ANGERS • syndicatvinnature@gmail.com
02 41 18 61 40

                 

https://fr.linkedin.com/in/fabrice-chaudier-1ab68048
https://www.instagram.com/fabricechaudier/?hl=fr
https://www.facebook.com/people/Fabrice-Chaudier/1221544866
https://fabricechaudier.fr/contact/

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?