UNE STRATÉGIE INCONTESTABLE

Un plan stratégique

Près de huit après “Bordeaux demain”, l’interprofession bordelaise s’engage dans un nouveau plan stratégique “Ambition 2025”. Six axes sont définis (voir l’illustration) pour “apporter un nouveau souffle” aux opérateurs (producteurs et négociants). Rien à redire sur les priorités mises en avant, leur pertinence et leur intérêt : le CIVB a parmi ses grandes forces, celle de savoir analyser une situation : son service études reste le plus informé et le plus structuré probablement dans le monde.

Un objectif clair

Là encore, le plan est en phase avec le réel : à partir d’une situation très dégradée (avec sobriété décrite comme celle d’un leader “challengé sur ses marchés historiques” – en fait Bordeaux est passé depuis 200 de 4 à 2% de part de marché mondiale), le CIVB veut “développer la valeur et les volumes durablement”.

Là réside l’originalité principale du plan, prendre en compte l’aspect quantitatif. Quoique l’on en pense, il décrit avec précision les objectifs, accélérer la croissance en Chine et aux États Unis, stabiliser les principaux pays “en repli” (Allemagne, Royaume Uni, Benelux en Europe plus le Japon) et – vrai nouveauté, reconquérir le terrain perdu en France.

Rien sinon est omis, du “pilotage” (autrefois la gouvernance) à l’environnement, de l’innovation à l’information.

Un bilan oublié

Premier accroc dans ce “plan version face”, la présentation (lors de l’AG du 23 avril 2018), ne dresse pas un bilan de “Bordeaux demain” : pourtant en relisant ce premier exercice d’anticipation prévisionnelle d’action (de stratégie donc), beaucoup de concepts ou de défis énoncés semblent juste remis au goût du jour : on disserte déjà sur “la reconquête” : abandon des 1ers prix, segmentation, “marque” Bordeaux abimée, etc.

Un axe fort s’est même appauvri, “l’analyse qui s’appuie au départ sur une vision consommateurs”.

Il manque donc un inventaire “fait / pas fait”, une présentation des résultats acquis, des échecs qui devraient fonder l’évolution stratégique. Cette réserve mise à part, le premier abord d’Ambition 2025 est comme pour son prédécesseur, professionnel, fondé et même enthousiasmant !

                 

https://fr.linkedin.com/in/fabrice-chaudier-1ab68048
https://www.instagram.com/fabricechaudier/?hl=fr
https://www.facebook.com/people/Fabrice-Chaudier/1221544866
https://fabricechaudier.fr/contact/

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?